Mode

La mode queer : Qu’est-ce que c’est ?

mode queer

La mode queer, c’est bien plus qu’une simple tendance passagère. C’est un véritable mouvement né au sein de la communauté LGBTQ+, qui bouscule les codes vestimentaires traditionnels et les stéréotypes de genre. En rejetant la binarité féminin/masculin, elle offre à chacun la possibilité d’exprimer pleinement son identité à travers ses tenues. Mais au-delà d’un style audacieux et anticonformiste, la mode queer est aussi porteuse d’un message fort d’acceptation et d’inclusion. Décryptage d’un phénomène aussi subversif que libérateur, qui n’a pas fini de faire parler de lui !

A retenir

Voici les points essentiels à retenir sur la mode queer :

  • La mode queer trouve ses origines dans la communauté LGBTQ+ et défie les normes de genre binaires
  • Elle permet à chacun d’exprimer son identité de genre et sa sexualité librement à travers ses tenues
  • Ce mouvement a un impact croissant sur l’industrie de la mode et la société, bousculant les codes établis

Définition et origines du style vestimentaire non-conformiste

Mais alors, qu’est-ce que la mode queer exactement ? Il s’agit d’un style vestimentaire qui rejette la division binaire homme/femme et les stéréotypes de genre associés. Issu de la communauté LGBTQ+, ce mouvement encourage chacun à s’habiller comme il l’entend, sans se soucier des conventions. Jupes et talons pour les hommes, costumes pour les femmes, combinaisons de pièces masculines et féminines… En mode queer, tous les mix sont permis !

Les racines de cette tendance remontent aux premières marches des fiertés et aux bals drag des années 1960. A l’époque, s’habiller en dehors des codes genrés était un acte militant, un moyen pour la communauté LGBTQ+ de revendiquer sa différence. Des pionniers comme Harvey Milk arboraient fièrement des tenues flamboyantes, posant les bases d’une mode contestataire et engagée. Avec l’évolution des mentalités, ce style est peu à peu sorti de la sphère underground pour inspirer les créateurs et influencer la pop culture.

Vous aimerez aussi :  Quelle tenue porter pour un mariage ?

Les pionniers et icônes de la tendance queer

De nombreuses personnalités ont contribué à populariser la mode queer et à faire évoluer les mentalités. Des artistes comme David Bowie ou Freddie Mercury, réputés pour leurs looks flamboyants mélangeant les genres, ont ouvert la voie dès les années 1970. Mais c’est surtout à partir des années 1990 que des créateurs de mode ouvertement gays comme Alexander McQueen ou Jean-Paul Gaultier bousculent les codes avec des collections avant-gardistes et des défilés spectaculaires.

Voici un aperçu des figures majeures ayant marqué l’histoire de la mode queer :

NomImpactLooks signatures
David BowieA popularisé l’androgynie avec son alter ego Ziggy StardustCombinaisons moulantes, maquillage, talons
Freddie MercuryIcône gay flamboyante, a démocratisé le port de vêtements féminins pour les hommesCombinaisons moulantes, boas, couronnes
RuPaulFigure incontournable du mouvement drag, a contribué à le rendre mainstreamRobes glamour, perruques, maquillage outrancier
Jean-Paul GaultierCréateur iconoclaste, a fait défiler des hommes en jupes dès les années 1980Marinières, corsets coniques, jupes pour hommes

Éléments caractéristiques et pièces incontournables

Mais concrètement, quelles sont les pièces phares d’un look queer ? Difficile de dresser une liste exhaustive tant les possibilités sont infinies ! L’idée est justement de mixer de façon décomplexée vêtements masculins et féminins, en jouant sur les coupes, les matières et les accessoires. Le but ? Créer des tenues non-genrées qui expriment pleinement votre personnalité.

Voici tout de même quelques basiques incontournables pour composer des silhouettes queer :

  • Hauts : t-shirts oversize, chemises fluides, crop tops
  • Bas : jupes et robes pour tous, pantalons larges, leggings
  • Combinaisons et salopettes unisexes
  • Vestes : perfecto, blazers oversize, vestes en jean customisées
  • Accessoires : sacs à main pour hommes, bijoux massifs, chaussures chunky

N’hésitez pas à twister ces pièces de façon inattendue, en associant par exemple une robe à des bottines de motard ou un costume à des sneakers colorées. Les imprimés fleuris ou animaliers apportent une touche d’excentricité bienvenue, de même que les couleurs flashy et les matières brillantes comme le vinyle ou les paillettes. Bref, en mode queer, c’est vous qui faites les règles !

Vous aimerez aussi :  Linge déteint : nos astuces de grand-mère pour le récupérer

L’influence de la mode queer sur l’industrie et la société

Si elle reste une niche, la mode queer a indéniablement le vent en poupe et influence de plus en plus l’industrie. De nombreux créateurs s’en inspirent désormais dans leurs collections, à l’image de Gucci qui propose des pièces fluides et unisexes depuis l’arrivée d’Alessandro Michele à sa tête en 2015. Les collaborations entre marques mainstream et labels ouvertement queer comme Telfar ou Gypsy Sport se multiplient, signe que les mentalités évoluent.

Même la fast fashion s’y met, avec des enseignes comme Zara ou H&M qui lancent des capsules non-genrées ou des collections pride. Certes, on peut y voir un effet de mode et une stratégie marketing. Mais cela contribue malgré tout à démocratiser le style queer et à banaliser l’idée qu’on peut s’habiller comme on veut, quel que soit son genre. Un message particulièrement important pour les jeunes générations, qui rejettent de plus en plus la binarité.

Car au-delà de la sphère mode, le mouvement queer a un réel impact sociétal. En cassant les codes, en rejetant les stéréotypes, il fait évoluer la perception des identités de genre et combat l’hétéronormativité. Voir des hommes en robe ou des femmes en costume dans la rue ou les médias participe à déconstruire l’idée qu’il existerait une bonne façon de s’habiller selon son genre. Cela contribue à créer une société plus inclusive et tolérante, où chacun est libre d’être soi-même.

Adopter un look queer : conseils et inspirations

homme queer

Vous souhaitez intégrer des éléments queer dans votre garde-robe mais ne savez pas par où commencer ? La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de règle ! L’essentiel est de vous faire plaisir et d’oser les pièces dans lesquelles vous vous sentez bien, sans vous soucier du regard des autres. Si vous êtes adepte d’un style plutôt classique, vous pouvez commencer en douceur avec des coupes oversize, des couleurs unisexes comme le beige, le kaki ou le bleu marine.

Vous aimerez aussi :  Comment éviter le camel toe lors du port d'un legging ?

Au fur et à mesure, autorisez-vous à explorer de nouvelles matières et imprimés, en piochant par exemple une chemise à fleurs dans le rayon homme ou un t-shirt loose dans celui des femmes. Les accessoires sont aussi un bon moyen de twister subtilement vos tenues : sac banane porté croisé, collier ras-de-cou, bottines à semelles crantées… Un jean boyfriend associé à une blouse fluide et une paire de creepers, et le tour est joué !

Besoin d’inspiration ? De nombreuses célébrités ont fait du style queer leur marque de fabrique, d’Ezra Miller à Kristen Stewart en passant par Billy Porter. Sur Instagram et TikTok, une nouvelle génération d’influenceurs non-binaires bouscule les codes, à l’image d’Alok Vaid-Menon ou de Chella Man. Suivez-les pour découvrir des looks inspirants et des astuces pour adapter la tendance à votre morphologie et votre personnalité.

L’avenir de la mode non-genrée

Alors, la mode queer est-elle vouée à rester confidentielle ou va-t-elle définitivement s’imposer dans le paysage ? Difficile à dire, mais une chose est sûre : elle ne cesse de gagner du terrain ! De plus en plus de créateurs et de marques prennent le parti d’abolir la division homme/femme dans leurs collections, à l’image de la griffe Telfar et son slogan “Not for you, for everyone”. Les défilés mixtes se multiplient, tout comme les mannequins transgenres et non-binaires sur les podiums.

Même si elle suscite encore des résistances, la mode non-genrée apparaît de plus en plus comme une évidence pour les nouvelles générations. Selon une étude, 56% des Gen Z font leurs achats en dehors de leur rayon genré. Les marques n’auront donc pas d’autre choix que de s’adapter à cette demande croissante de fluidité, en proposant des coupes et des tailles adaptées à tous les corps. On peut aussi imaginer que les magasins abandonneront peu à peu la séparation homme/femme pour des portants thématiques.

Mais la mode queer a encore de beaux jours devant elle ! Parce qu’au-delà d’une tendance, c’est l’expression d’une contre-culture, d’une volonté de célébrer les différences. En rejetant les carcans imposés, elle nous invite à être nous-mêmes, tout simplement. Un message plus essentiel que jamais dans une société formatée, qui pousse à rentrer dans le moule à tout prix. Alors, prêt à bousculer les codes ?